Le cancer du sein

Le cancer du sein est le plus fréquent des cancers chez la femme en Belgique. La tumeur se développe soit à partir des lobules qui produisent le lait (carcinome lobulaire), soit, plus fréquemment, à partir des canaux qui conduisent le lait vers le mamelon (carcinome canalaire).
Les cellules cancéreuses peuvent :
-  rester localisées sur les bords des canaux ou des lobules : c'est un cancer in-situ
-  franchir les bords des canaux ou des lobules : c'est un cancer invasif ou infiltrant

Quels sont les symptômes ?
Il y a un certain nombre de changements au niveau du sein qui peuvent suggérer l'existence d'un cancer du sein. Les symptômes les plus souvents constatés sont:

• la présence d'une masse dans le sein ;
• un gonflement d'une partie ou de tout le sein ou dans l'aisselle;
• une douleur dans le sein ;
• l'apparition d'un creux (rétraction) à la surface du sein ou rétraction du mamelon;
• un écoulement par le mamelon;
• une rougeur, irritation ou desquamation de la peau ou du mamelon

La présence d'un ou de plusieurs de ces symptômes n'entraine pas automatiquement la présence d'un cancer du sein. Si vous présentez un de ces symptômes, consultez votre médecin.

Seule une mammographie régulière permettra de dépister le cancer.
La mammographie est un examen radiologique des seins qui permet de dépister ou de diagnostiquer une tumeur mammaire.
Ce test est proposé gratuitement aux femmes entre 50 et 69 ans en Belgique dans le cadre du programme de dépistage. Le test est recommandé tous les 2 ans. Plus d'informations: https://www.ccref.org/particulier/sein.php

Qui est touché par le cancer du sein ?
Il est assez rare chez la femme de moins de 30 ans, il est plus fréquent chez celle de 45 à 75 ans1. Le cancer du sein est responsable de 2245 décès en 2016 en Belgique2. Le cancer du sein peut aussi toucher l’homme.




Sources
1. http://kankerregister.org/Cijfers_over_kanker (C50)
2. https://statbel.fgov.be/fr